Du récit de vie aux archives orales. Comment l’image et le son « donnent à dire  » l’immigration

Logo de l'axe Pass du laboratoire LISE Le 17 janvier 2020  Claire Scopsi intervient au séminaire   « Interroger les solidarités par le son et l’image » du laboratoire LISE  (laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique) Unité Mixte de recherche  Cnrs/ Cnam, sur le thème :

 

 Du récit de vie aux archives orales. Comment l’image et le son « donnent à dire  » l’immigration

Voici un extrait du projet de ce séminaire  pour 2019-2020 :

« Le séminaire de 2019-2020 a pour objectif d’enrichir nos méthodologies de recherche. Nous souhaitons questionner les apports du son et de l’image dans le cadre de nos travaux sur les solidarités et les vulnérabilités. Comment saisir des dimensions non accessibles par l’intermédiaire de la parole et de l’écrit (configuration des espaces et des environnements ; expression des corps et des objets ; objectivation de l’intimité et de l’espace privé, etc.) ? Quel est l’impact de ces méthodes sur les questionnements et les problématisations ? Permettent-elles de favoriser l’expression directe des personnes enquêtées, leur participation à la construction des données ? Offrent-elles des types de restitution et de diffusion plus accessibles ? Comment modifient-elles les rapports entre chercheur.e.s et enquêté.e.s ? Quelles questions éthiques soulèvent ces usages ? »

Et suivez son actualité et l’agenda de ses séances sur le site du LISE :

http://lise-cnrs.cnam.fr/les-axes/l-axe-pass/l-agenda-de-l-axe-pass-629874.kjsp?RH=1383922078519

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.