Documentalité des collectes de mémoires : Soutenance d’habilitation à diriger des recherches

 

Logo Cnam                         Logo Dicen-idf

Claire Scopsi, Maitre de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication au Cnam Paris a le plaisir de vous annoncer sa soutenance d’habilitation à diriger des recherches, sur le thème :

Documentalité des collectes de mémoires

Identification d’un genre narratif, mémoriel, numérique et anthologique

L’avant propos, l’introduction et le sommaire détaillé du mémoire sont disponibles ici . Le texte complet du mémoire sera mis en ligne sur HAL après la soutenance.

La séance se déroulera le mardi 12 janvier 2021 de 9h15 à 13h00, EN LIGNE

La séance est publique, pour y assister veuillez  le signaler à : claire.scopsi@lecnam.net, un lien de connexion vous sera envoyé individuellement.

Composition du jury

Présidente du jury:

    Marta Severo, Pr. En SIC (Université Paris Nanterre)

Garant :

    Manuel Zacklad, PTC En SIC (Cnam Paris)

Rapporteurs

    Maurizio Ferraris Pr. de philosophie (Université de Turin)
    Paul Rasse, Pr. en SIC (Université de Nice Sophia Antipolis)
    Geneviève Vidal, MCF HDR en SIC (Université Sorbonne Paris Nord)

Examinateur:

    Henri Hudrisier, MCF-HDR en SIC émérite (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis)

 

ATELIERS « HISTOIRE DU CINÉMA ET HUMANITÉS NUMÉRIQUES »

Informations pratiques :
23 et 24 janvier 2020 (MSH Paris-Nord)
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (Salles 413 et panoramique, 4e étage)
20 avenue George Sand – 93210 Saint-Denis La Plaine
Métro Ligne 12, arrêt Front Populaire
——-
Contacts
helene.fleckinger@u niv-paris8.fr
claire.scopsi@lecnam.net

Ces ateliers interdisciplinaires de coopération scientifique et patrimoniale proposent de
contribuer à un état des lieux collectif des projets en cours articulant histoire du cinéma
et humanités numériques, en se focalisant sur les enjeux de recherche et les méthodologies adoptées. Il s’agira avant tout de questionner les apports historiographiques et épistémologiques de ces démarches innovantes, en évoquant aussi es options techniques choisies et les difficultés rencontrées.
Dans la lignée d’Ateliers Campus Condorcet organisés en 2016 et 2017 autour des enjeux de modélisation des plateformes d’éditorialisation de corpus audiovisuels, ces journées associent historien.ne.s du cinéma, professionnel.le.s du patrimoine et ingénieur.e.s de recherche, afin de favoriser une synergie collaborative, de combiner les points de vue et de croiser les compétences. Conçues sous forme d’ateliers de mutualisation d’expériences et de réflexions méthodologiques, théoriques et pratiques, les quatre demi-journées seront introduites par des exposés d’une dizaine de minutes.
——-
Direction scientifique
Hélène Fleckinger (Université Paris 8) et Claire Scopsi (Cnam-Paris)
Organisé par l’Université Paris 8 (ESTCA) et le Cnam (Dicen-IDF) en collaboration avec Bobines plurielles, des institutions patrimoniales et des établissements scientifiques
——

Voir le programme complet, les participants et les liens vers les projets :
Continuer la lecture

Séminaire, Nouveaux Paradigmes de l’Archives. Séance 3 : Permanence des missions et nouvelles techniques de la preuve.

Séance 3 – Mercredi 22 mai, 10h00-12h30 Amphithéâtre Abbé Grégoire

Cnam Paris, 292 rue Saint-Martin, 75003 Paris

télécharger le plan d’accès

Permanence des missions et nouvelles techniques de la preuve.

 

A l’heure du numérique et de ses réseaux, l’authenticité du document, la fiabilité de ses copies, qui constituent la preuve par l’original réinterrogent ce qui fait autorité.

La technologie Blockchain qui représente une nouvelle manière d’administrer la preuve est un modèle de désintermédiation décentralisée reposant sur un protocole de cryptographie et qui permet à des organisations autonomes distribuées de réaliser des transactions infalsifiables. La blockchain est un réseau ouvert et décentralisé. Cette décentralisation qui repose sur la confiance est susceptible de poser des problèmes d’autorité lorsque des conflits surviennent, par exemple au sujet des contenus illégaux ou mettant en danger la vie privée des individus. Une gouvernance de la blockchain est donc indispensable avant d’envisager sa mise en place. Quel retour d’expérience au sein des Archives ?

La question de l’articulation de cette technologie avec la stratégie d’archivage de l’Etat sera posée. Le séminaire examinera comment s’établit la confiance dans la sphère publique, depuis le processus d’authentification de la décision politique, jusqu’à la fiabilisation de l’information administrative, au long des opérations d’organisation, de sélection et de transfert et de réutilisation des objets à archiver.

Comment garantir une base documentaire et informationnelle de qualité pour appuyer la prise de décision administrative ? Quels sont les besoins qui caractérisent les différents groupes d’utilisateurs, au-delà du trio initial « administration, citoyen, chercheur » ? Ces interrogations, bien que d’ordre technique, ont des incidences sur les conditions de la transmission d’informations de référence et sur l’exercice de la citoyenneté face au développement l’e-administration.

Participants

  • Evelyne Broudoux, Chercheuse au Dicen-IDF, introduction scientifique : « Ce qui fait autorité dans la blockchain. »
  • Antoine Meissonnier, Conservateur du patrimoine, Chef du service des archives du ministère de la Justice)
  • Klara Sok, doctorante au Dicen-IDF, Cnam Paris (thème de la thèse : La technologie blockchain et les évolutions de l’intermédiation : intermédiation, désintermédiation, réintermédiation) .

Animation : Evelyne Broudoux et Françoise Lemaire

Des récits en tension ? Les récits de vie entre intégration et exclusion

Le 13 juin 2018 de 19h00 à 20h30 , nous serons au Musée National de l’histoire de l’Immigration pour parler de récits de vie, d’intégration et bien sûr d’Issu.e.s de femmes.

CNAM / MUSÉE NATIONAL DE L’HISTOIRE DE L’IMMIGRATION / MIGRATIONS, ASILE, EXIL

Des récits en tension ? Les récits de vie entre intégration et exclusion

Avec Marianne Amar, cheffe du département de la recherche, Musée national de l’histoire de l’immigration, Claire Scopsi, enseignante chercheure au laboratoire Dicen-Cnam, et Mohammed Mbougar Sarr, Lauréat 2018 du prix littéraire de la Porte Dorée pour son roman Silence du chœur (Présence Africaine éditions)

puce de liste manuelle (fleche) Entrée sur inscription gratuite : monika.marczuk@palais-portedoree.fr

« Comment le récit de vie peut servir à l’intégration et à renforcer la cohésion sociale ? Dire sa vie dans le cadre des procédures administratives : une source d’exclusion ? Le rôle des interprètes et des écrivains publics sera questionné, comme les expériences vécues par les migrants eux-mêmes, comme la manière dont ces récits participent aussi à la constitution de mémoires et d’un patrimoine sur l’immigration. »

Continuer la lecture